agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Laboratoire Passages XX-XXI Portails : www - étudiants - personnels Laboratoire Passages XX-XXI

Vous êtes ici : fr > Archives > 2012-2013 > Journée d'étude et Masterclass. La traduction des émotions dans les musiques de films. 18-19 décembre 2012

Journée d'étude et Masterclass. La traduction des émotions dans les musiques de films. 18-19 décembre 2012

 

 

APPEL À COMMUNICATIONS

 

 

 

 

Remarques préliminaires

Pour cette journée d'étude, le conférencier est invité à prendre en compte les pluralités sémantiques suivantes :
- le terme « musique » est compris au sens large : musique instrumentale ou électroacoustique, savante ou populaire, bruitage, SoundDesign...
- le terme « film » peut être élargi à toutes sortes de produits audiovisuels : cinéma, documentaires, films d'animation, publicité, jeux vidéo, produits multimédia en ligne ou sur support, habillages sonores...

 

 

Problématique générale

La majeure partie des oeuvres audiovisuelles génère des émotions qui naissent de l'histoire elle-même et du récit qui en est fait à travers les différentes catégories de l'énonciation (images, voix, bruitages, musique...). Si l'émotion peut être présente dans la matière visuelle narrative, la « musique » la souligne, la crée, la traduit et participe à l'induire facilement dans la perception. De plus, le spectateur reçoit généralement les différents éléments constitutifs d'un film comme une fusion immédiate, donc sans différenciation (il est fréquent qu'un récepteur dont l'adhésion au film est totale n' « entende » pas la musique).
Ainsi, quelle est la part de responsabilité d'un élément constitutif sur l'autre ? La réponse sera sans doute nuancée par la dimension psychologique du récepteur (qui touche ici également les domaines de la psycho-cognition, de la phénoménologie de la perception et de la sémio pragmatique). Malgré tout, la musique permet généralement au spectateur de rentrer plus rapidement dans la narration et dans les émotions mises en jeu, tout comme elle constitue un moyen de construire l'axe passé-présent-futur par la mémorisation. Quelles que soient les émotions traduites par la musique, il peut être également intéressant de réfléchir à leur mode de transmission (des sensations ? des mots ? des images supplémentaires ?) et à la manière dont l'analyste les transpose (puisque le système sémiotique de la musique ne se réfère pas au signifié immédiat présent dans le langage verbal ou visuel). Par ailleurs, l'approche diffère selon les points de vue : du réalisateur (dans son choix notamment), du compositeur (au sens large) ou du récepteur.

Études possibles (non exhaustif)

- Comment traduire en musique (telle action ou) telle émotion suscitée par un support visuel ? Ou à l'inverse, quelle(s) émotion(s) génère telle ou telle combinaison de musique et d'images ?
- En quoi (et comment) la musique peut-elle créer une émotion complètement absente dans la matière d'expression visuelle et dialogique ?
- Y a-t-il des musiques plus susceptibles de créer une émotion que d'autres ? Toutes les émotions sont-elles traductibles en musique ? Est-il possible d'établir une classification des techniques utilisées (langage, matériau) selon la propre classification des émotions (sous forme taxinomique) ?
- De quelle manière un réalisateur choisit-il sa musique (musique du répertoire ou musique originale) pour accroître la transmission de l'émotion ?
- Existe-t-il une musique de mise à distance de l'émotion ?
- La musique peut-elle se substituer totalement à la parole d'un personnage, ou plus largement à sa pensée ?
- Quelle part peut prendre la musique, comme véhicule de l'émotion, dans la structuration du récit filmique (à la fois pour le réalisateur et le récepteur) ? Le pouvoir de mémorisation de la musique, conscient ou inconscient, peut-il aider le récepteur à reconstruire le cheminement narratif (guidé par des signes d'émotion), et ainsi inciter le réalisateur à jouer avec cette donnée ?
- Quels sont les facteurs extérieurs qui engendrent un degré de résonance d' « émotions » différent, selon les spectateurs (conditions psychologiques, culturelles...) ?

 

Les approches peuvent être multiples :

- définitions, vocabulaire, état des lieux

- point de vue du créateur musical, point de vue du réalisateur visuel, point de vue de l'analyste

- stratégies de travail, méthodes, moyens, outils

- présentation commentée de réalisations

Participants

- chercheurs travaillant sur les musiques pour l'audiovisuel
- compositeurs de musique pour l'audiovisuel
- psycho-acousticiens, chercheurs en sciences cognitives
- réalisateurs

Les organisateurs encouragent les compositeurs ou réalisateurs à venir présenter leur démarche et leur point de vue, côté création.

Note : un compositeur-interprète de musique de films est pressenti pour une intervention au piano, sur le thème : images - création musicale et émotions.

 

 

Calendrier

- 1er juin : appel à candidature
- 15 septembre : clôture des inscriptions
rendu d'un CV (150 mots maxi), d'une sélection de publications personnelles
et d'un projet de communication (titre et résumé en 500 mots maximum)
- 30 septembre : notification des candidatures acceptées
- mardi 18 et/ou mercredi 19 décembre : journées d'étude
- probablement prolongée par une manifestation publique en soirée au cinéma le Comédia
- une journée de master-class (destinée principalement aux étudiants du master pro MAAAV)
- 31 janvier : date limite impérative de rendu des articles
- courant 2013 : édition des actes

 

Envoyer les propositions de communications conjointement à :
Muriel.Joubert (at) univ-lyon2.fr & Bertrand.Merlier (at) univ-lyon2.fr

 

Coordination

Comité de pilotage : Muriel JOUBERT & Bertrand MERLIER (Groupe Musique / Passages XX-XXI)


Comité scientifique :
Muriel JOUBERT (musicologue)
Bertrand MERLIER (musique à l'image : enseignant et compositeur)
Martin BARNIER (Etudes cinématographiques)
Philippe ROGER (Etudes cinématographiques)
Barbara TILLMANN (neuropsychologie de la musique / sous réserve)

 

Sous l'égide de :
Laboratoire Passages XX-XXI (E.A. 4160)
Master pro MAAAV (Musiques Appliquées Aux Arts Visuels)
Département Musique & Musicologie
Faculté LESLA
Université Lyon 2 - 18, quai Claude Bernard - 69365 LYON CEDEX 07

 

PROGRAMME DE LA JOURNÉE D'ÉTUDE DU MARDI 18 DÉCEMBRE

 


en présence de Michel Imberty (professeur émérite de l'Université Paris - Ouest - Nanterre - La Défense)

ouvert au public
- 9h-9h30 : Accueil
9h30-10h : Denis Le Touzé (Université Lumière Lyon 2), Fonctions formelles et émotionnelles des extraits musicaux dans le film Shining de Stanley Kubrick
- 10h00-10h30 : Philippe Roger (Université Lumière Lyon 2), Le déplacement des émotions : « Terre sans pain », son modèle et ses suites
- 10h30-11h : Pause
- 11h-11h30 : Florine Andrieux (CRIA, EHESS Paris), Les émotions dans les stratégies de production de la musique publicitaire
- 11h30-12h00 : Rebecca Margolin (Université Paris 7 Denis Diderot), Les émotions et leur ombre radiophonique

- 14h-15h30 : Conférence de Michel Imberty (professeur émérite de l'Université Paris - Ouest - Nanterre - La Défense), Les origines des émotions musicales : le point de vue de la psychologie et de la neurobiologie
- 15h30-16h00 : Carlos Henrique Silveira (Université Lumière Lyon 2 et Université Lyon 1), Musique de film, attentes et émotion
- 16h00-16h30 : Pause
- 16h30-17h : Coralie Vincent (CNRS / Université Paris 8), Voix chantée et émotion dans le cinéma de James Cameron : une étude empirique
- 17h00-17h30 : Gérard Dastugue (Institut Catholique de Toulouse), La musique de films est-elle (un discours) univoque ?


Amphi Benvéniste, 7 rue Raulin, LYON 7e 9h00 ? 18h00

Projection d'un film de cinéma d'animation
présenté par le compositeur Christophe Héral.

ouvert au public
Amphi Benvéniste, 7 rue Raulin, LYON 7e 18h30 ? 20h00

 

PROGRAMME DE LA MASTERCLASS DU MERCREDI 19 DÉCEMBRE

 


en présence de Christophe Héral, compositeur

ouvert au public

- 9h-10h30 : Conférence-discussion autour de la composition de musiques de Jeux vidéos
- 10h30-10h45 : Pause
- 10h45-12h15 : Échanges autour de travaux d'étudiants

- 14h30-16h : Conférence-discussion autour de L'île de Black Mór
- 16-17h00 : Échanges autour de travaux d'étudiants (suite)



Salle B102, 1er étage, 18 quai Claude Bernard, LYON 7e 9h00 - 17h00

 

AFFICHE

Affiche TEMF12

 
 

 


mise à jour le 20 septembre 2015


Université Lumière Lyon 2