agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Laboratoire Passages XX-XXI Portails : www - étudiants - personnels Laboratoire Passages XX-XXI

Vous êtes ici : fr > Le laboratoire > Enseignants-chercheurs > Membres titulaires > STISTRUP JENSEN Merete

STISTRUP JENSEN Merete

 
Maître de conférences en Littérature comparée, Département de Lettres modernes, Faculté LESLA, Université Lumière Lyon 2
Merete.Stistrup-Jensen@univ-lyon2.fr

Domaines de recherche : Littérature française, nordique, anglaise/américaine, allemande des XIXe et XXe siècles. Énonciation littéraire. Genres littéraires, discours critiques et différence des sexes. Littérature, représentations et constructions du masculin et du féminin.


Ouvrages


« Les voix entre guillemets ». Problèmes de l'énonciation dans quelques récits français et danois contemporains, Odense University Press, 2000 [diffusé en France par Ellug, Université de Grenoble] (495 pages) (version abrégée de ma thèse de doctorat, sous la dir. de François Lecercle).

♦ [En danois] Hjertets breve. Kvinders brevlitteratur i Danmark, Tyskland og Frankrig 1650-1930 [Lettres du c?ur. Littérature épistolaire de femmes au Danemark, en Allemagne et en France 1650-1930] (livre écrit en collaboration avec Bente Liebst et Karen Klitgaard Povlsen), Aalborg Universitetsforlag, 1988 (299 pages). Un résumé en français est disponible (5 pages).

♦ [En danois] Kvindesprog [Le Langage au féminin], Aalborg Universitetsforlag, 1987 (version abrégée de ma thèse de « PH.D. » danois) (244 pages). Un résumé en français est disponible (19 pages).

♦ [En danois, roman] En andens øjne [Vue], København, Samlerens forlag, 1989 (144 pages).


Direction ou co-direction de publication


Littérature et langue de bois (Christine Queffélec et Merete Stistrup Jensen, dir.), préface p. 7-18, Eurédit, 2012 (274 pages).

Frontières des genres. Migrations, transferts, transgressions (Marie-Odile Thirouin et Merete Stistrup Jensen, dir.), préface p. 5-13, Presses Universitaires de Lyon, 2005 (186 pages).

Nature Langue Discours, Cahiers du Masculin/Féminin de Lyon 2 (dir.), préface p. 5-8, Presses Universitaires de Lyon, 2001 (115 pages).


Articles (sélection)


♦ « L'autobiographie impersonnelle : George Sand, Selma Lagerlöf, Gertrude Stein et Annie Ernaux », dans Robert Kahn, Laurence Macé, Françoise Simonet-Tenant (dir.), L'Intertextualité dans l'?uvre d'Annie Ernaux, Presses Universitaires du Rouen et du Havre (à paraître, 2014).

♦ « Le désir contre le politiquement correct dans John Maxwell Coetzee, Disgrâce et Philip Roth, La tache », dans Littérature et langue de bois, op. cit., 2012, p. 141-163.

♦ « Écrire dans la langue de tous. Le point de vue particulier de Monique Wittig et d'Annie Ernaux », dans Benoît Auclerc et Yannick Chevalier (dir.), Lire Monique Wittig aujourd'hui, PUL, 2012, p. 95-109.

♦ « Le travestissement narratif dans les écrits d'Isabelle Eberhardt », dans Frank Estelmann et Sarga Moussa (dir.), Déplacements identitaires. Voyager et écrire au féminin (XIXe siècle), Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2012, p. 55-69.

♦ « George Sand et le discours théorique sur le fantastique au XIXe siècle », dans Olivier Bara et Christine Planté (dir.), George Sand critique. Une autorité paradoxale, Publications de l'Université de Saint-Étienne, 2011, p. 193-204.

♦ «"Un pastiche d'Hoffmann et de moi". Sand aux frontières des genres », dans Nigel Harkness et Jacinta Wright (dir.), George Sand : Intertextualité et polyphonie, I, French Studies of the Eighteenth and Nineteenth Centuries, Bern, Peter Lang, 2011, p. 225-238.

♦ « Au-delà de la différence sexuelle : Orlando de Virginia Woolf et Seven Gothic Tales de Karen Blixen », Études Anglaises, 61/3, Klincksieck, 2008 [numéro spécial sur Genre(s), dir. par Frédéric Regard], p. 311-319.

♦ « Littérature et différence des sexes », dans Anne Tomiche et Karl Zieger (dir.), La Recherche en Littérature générale et comparée en France en 2007. Bilan et perspectives, Société Française de Littérature Générale et Comparée, Presses Universitaires de Valenciennes, 2007, p. 233-242.

♦ « Le spectre des mots : Austerlitz de W.G. Sebald », dans Danielle Perrot et Christine Queffélec (dir.), Citer la langue de l'autre, Presses Universitaires de Lyon, collection « Passages », 2007, p. 203-215.

♦ Présentation et annotation de George Sand, Essai sur le drame fantastique [avec Olivier Bara et Michèle Fontana] dans Christine Planté (dir.), George Sand critique 1833-1876. Textes de George Sand sur la littérature présentés, édités et annotés, Tusson, Charente, Du Lérot, 2006, p. 53-117.

♦ Présentation et annotation de George Sand, La Maison déserte, nouvelle d'Hoffmann, dans Christine Planté (dir.), George Sand critique 1833-1876, op. cit., 2006, p. 445-448.

♦ « Fantasmes de la voix ou accès à la parole dans les Contes d'une grand-mère. Tradition et réinvention du conte de fées littéraire chez George Sand », dans Brigitte Diaz et Isabelle Hoog Naginski (dir.), George Sand. Pratiques et imaginaires de l'écriture, Presses Universitaires de Caen, 2006, p. 119-126.

♦ « La langue arrachée. Réécriture du mythe de Philomèle dans Les rêveurs de Karen Blixen », dans Véronique Gély, Jean-Louis Haquette et Anne Tomiche (dir.), Philomèle. Figures du rossignol dans la tradition littéraire et artistique, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2006, p. 251-265.

♦ « Genre littéraire et récits issus de l'expérience concentrationnaire : l'exemple d'Anna Langfus » dans Frontières des genres, op. cit., 2005, p. 157-172.

♦ « Maisons condamnées. Crise de la représentation dans quelques pièces de théâtre au tournant du XXe siècle », dans Sylvie Camet (dir.), Le Tragique quotidien [programme de l'Agrégation en littérature comparée 2005-2006], Armand Colin, 2005, p. 21-47.

♦ « Le fantastique musical ; George Sand et E.T.A. Hoffmann », dans Michèle Hecquet et Christine Planté (dir.), Lectures de Consuelo, La Comtesse de Rudolstadt de George Sand, Presses Universitaires de Lyon, 2004, p. 425-439.

♦ « "Nein, das tust du nicht" » - La phrase en langue étrangère chez Nathalie Sarraute » dans Agnès Fontvieille et Philippe Wahl (dir.), Nathalie Sarraute. Du tropisme à la phrase, Presses Universitaires de Lyon, 2003, p. 209-219.

♦ [En danois] « Nye former for intertekstualitet » [Nouvelles formes d'intertextualité], dans Gorm Larsen & John Thobo-Carlsen (ed.), Modernismens betydende former [Formes signifiantes du Modernisme], Akademisk forlag, København, 2003, p. 64-87.

♦ « Du texte à la scène. Les papiers d'Aspern - Adaptation théâtrale par Marguerite Duras d'après le roman de Henry James », dans Claude Burgelin et Pierre de Gaulmyn (dir.), Lire Duras, Presses Universitaires de Lyon, 2001, p. 409-426.

♦ « La notion de nature dans les théories de l'"écriture féminine" », dans Nature Langue Discours, op. cit., 2001, p. 31-45. (Une version plus courte de cet article a été publié dans CLIO, Histoire, Femmes et sociétés,
n° 11, 2000, Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, p. 165-177).

♦ « La poétique du Sud dans le conte nordique : des exemples chez H.C Andersen et Karen Blixen », dans Monique Dubar et Jean-Marc Moura (dir.), Le Nord, Latitudes imaginaires, Édition du Conseil Scientifique de l'Université Charles-de Gaulle Lille 3, 2000, p. 75-82.

♦ « Le roman historique récupéré par le modernisme ? Quelques exemples de la littérature danoise », Germanica 23, Université de Lille 3, 1998, p. 23-41.

♦ « Initiales de l'innommable. Une lecture d'Andersen (O.T.) ? et quelques remarques sur Balzac (Z), Hawthorne (A), Kafka (K), Perec (W) », Littérature 111, 1998, Larousse, p. 51-69.

♦ Présentation de « Renée Vivien » dans Christine Planté (dir.), Femmes poètes du XIXe siècle. Une anthologie, PUL, 1998, p. 165-173. Ouvrage réédité aux PUL, 2010.

♦ Présentation de « Lucie Delarue-Mardrus » dans Christine Planté (dir.), Femmes poètes du XIX siècle, op. cit., 1998 et 2010, p. 183-189.

♦ « Figures de l'infini. Énonciation spéculaire dans Tempêtes de Karen Blixen », dans René Rasmussen (dir.), Karen Blixen et L'art du récit, Odense University Press, 1997, p. 105-199 [imprimé d'abord en danois, dans la revue Kultur og Klasse 76, 1994, p. 99-110].

♦ « Marionnettes et modernité dans l'oeuvre de Karen Blixen », Brev, Revue franco-danoise, n°1, Arcane 17, 1987, p. 165-71.

♦ [En danois] « Fremmedsproget udsigelse hos Karen Blixen ? med udgangspunkt i en læsning af Aben » [« Enonciation en langue étrangère chez Karen Blixen ? à partir d'une lecture du Singe »], dans Fortællerens veje ? Karen Blixen [Les voies du conteur ? Karen Blixen], Fondet for Dansk-Norsk Samarbeid, Oslo, Gentofte, 1994, p. 37-51.

♦ [En danois] « At skrive ilden i ilden ? efterfulgt af Samtale med Hélène Cixous » [« Ecrire le feu dans le feu ? suivi d'un entretien avec Hélène Cixous »] (article écrit en collaboration avec Lis Haugaard), Kritik nr. 71, Gyldendal, 1985, p. 17-41.


Recensions


♦ Compte rendu de Femmes et Littérature. Études réunies par Philippe Baron, Dennis Wood et Wendy Perkins, Annales Littéraires de l'Université de Franche-Comté, Presses Universitaires Franc-Comtoises [diffusé par les Belles Lettres], 2003, 279 p., dans Revue d'Histoire Littéraire de la France, octobre-décembre, 2006, p. 1016-1017.

♦ Compte rendu du livre Le Malentendu. Généalogie du geste herméneutique, sous la direction de Bruno Clément et Marc Escola, Presses Universitaires de Vincennes, coll. « La Philosophie hors de soi », 2003, 220 p., dans Revue d'Histoire Littéraire de la France, juillet-septembre, 2005, p. 759-761.


Traductions littéraires du danois en français (avec Jean Antonini)


♦ Søren Ulrik Thomsen : Extraits de Nye digte [Nouveaux poèmes] et Hjemfalden [A la merci], NRF 488, 1993, p. 44-47, et Action poétique 132, 1993, p. 50-53.

♦ Jens Smærup Sørensen : Extraits de Det menneskelige princip [Le principe humain] et Aarstidsbilleder [Images de saison], VERSO n°63, 1990-91, p. 47-60.

♦ « Poésie danoise. Klaus Høeck et Henrik Nordbrandt ». Présentation et traduction d'un choix de poèmes. Numéro spécial sur la poésie scandinave, Matières n° 10, VERSO, 1987, p. 29-44.


Communications récentes


♦ « La place du genre dans quelques manifestes littéraires et essais poétiques du XXe siècle », Congrès international « Études de genre en France », organisé par l'Institut du Genre (CNRS) et l'Université de Lyon (ENS de lyon), à Lyon les 3, 4, 5 septembre 2014.

♦ « Det ubeskrevne blad ? et litterært manifest ? » [« La page blanche ? un manifeste littéraire ? »], Karen Blixen i det 21. århundrede [Karen Blixen au XXIe siècle], Colloque international organisé par l'Université de Copenhague et Le Musée de Karen Blixen, à Copenhague les 5, 6 et 7 septembre 2012.

♦ « Normes et discours genrés dans quelques manifestes littéraires du XXe siècle », Normes et discours, Colloque inaugural de la Maison internationale des langues et des cultures, organisé par les universités Louis Lumière Lyon 2 et Jean Moulin Lyon 3, à Lyon les 17 et 18 novembre 2011.


mise à jour le 2 avril 2015


Université Lumière Lyon 2