Publié le 2 octobre 2022 Mis à jour le 5 octobre 2022
le 27 janvier 2023
Campus Berges du Rhône
De 14h à 16h

Caroline Julliot (littérature, MCF, université Le Mans)

Séminaire de l'axe "Études sur le genre, théories féministes, approches intersectionnelles"

Séance co-animée :
  • Bérénice Hamidi, Professeure en études théâtrales, Université Lumière Lyon 2, Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France ;
  • Gaëlle Marti, Professeure, Directrice du CEE-EDIEC, Université Jean Moulin Lyon 3. 
Séance co-organisée par le programme REPAIR, l'axe genre du laboratoire Passages XX-XXI (université Lyon 2) et les Rencontres du Genre de la MSH Lyon Saint-Étienne.
 
Caroline Julliot, maîtresse de conférences à l’université du Mans, est spécialiste des XIXe et XXe siècles. Elle s’est intéressée aux relations que la littérature entretient avec l’histoire, la politique et la religion, notamment à travers les représentations du Grand Inquisiteur (Le Grand Inquisiteur, naissance d’une figure mythique au XIXe siècle, Champion, 2010) et de Richelieu (Le Sphinx rouge, un duel entre le génie romantique et Richelieu, Classiques Garnier, 2019). Tout récemment, elle a codirigé avec Agathe Novak-Lechevalier Misère de l’homme sans Dieu ? Houellebecq et la question de la foi (Flammarion, 2022). Depuis plusieurs années, elle se penche sur les rapports de la littérature avec le droit et la morale, dans le sillage de la critique policière théorisée par Pierre Bayard. « Grande enquêtrice », elle dirige avec ce dernier Intercripol (INTERnationale de la CRItique POLicière), un réseau international qui fédère des chercheuses et des chercheurs qui s’emploient à révéler les secrets que cachent textes, films et séries. Dans Le Procès de Monte-Cristo. Plaidoyer pour un exercice critique des fonctions de juge de fiction (CNRS éditions, à paraître en 2022), Caroline Julliot fait le procès du comte de Monte-Cristo, héros du roman éponyme d’Alexandre Dumas. [sources : La vie des idées]

« Pas de justice, pas de littérature » - Entretien avec Caroline Julliot par Sarah Al-Matary, maîtresse de conférences en littérature française du 20e siècle, chercheure à l'IHRIM
Les relations entre la littérature et le droit ont longtemps été considérées sous l’angle du droit d’auteur, de la représentation imaginaire de l’univers juridique, et des procès d’écrivains. La critique judiciaire, telle que la pratique Caroline Julliot, fait émerger une nouvelle vérité des textes en convoquant des créatures de fiction au tribunal.
→ Lire la suite

Informations pratiques

Lieu(x)

Campus Berges du Rhône

Amphithéâtre Jaboulay
Accès libre dans la limite des places disponibles
Université Lyon 2
Rue Jaboulay
69007 Lyon